Rechercher

N'urinez plus dans les contrebasses !

Votre Business est lancé, vous avez bien ficelé vos tunnels de vente ainsi que vos newsletters dans lesquelles vous vantez les mérites inestimables de vos produits.


Et pourtant...


Rien.


Que dalle.


Walou.


Votre taux de conversion frise le néant.



  • En avez-vous marre de sacrifier votre précieux temps d'entrepreneur à rédiger tout ça, Bescherelle en main ?

  • En avez-vous marre de ne plus pouvoir vous concentrer sur votre cœur de métier, et tout ça pour quelque chose qui ne vous rapporte rien, que dalle, walou ?


Alors arrêtez d'uriner dans une contrebasse ! (Oui, je trouve ça plus chic que "pisser dans un violon".)





Tiens, d'ailleurs, savez-vous d'où vient cette expression ?


A l'origine, on disait "souffler dans un violon" et là ça prend tout son sens, c'est comme si on parlait de "taper sur une clarinette", ça peut demander de l'énergie mais il y a peu de chance d'avoir un résultat derrière...


Puis, un beau jour, un petit farceur a remplacé "souffler" par "pisser", pour la blague, par provoc'.

Il a juste fait son intéressant, peut-être pour séduire la plus jeune fille du Maréchal Ferrant, l'histoire ne nous le dit pas. Pour le coup, c'est une stratégie de séduction plus que discutable mais bon, on ne lui en veut pas au p'tit clown.


On ne lui en veut pas parce qu'il nous a fait découvrir un truc magique : TOUT LE MONDE A OUBLIÉ L'EXPRESSION D'ORIGINE !

On s'est approprié son expression revisitée qui, à défaut d'être classe, avait le mérite d'interpeller et de rester en mémoire.


Pourquoi je vous raconte tout ça ?


J'aime les mots, leur histoire, leur richesse, mais ce n'est pas la principale raison.


Si je vous en parle, c'est pour vous faire comprendre une chose importante, et même primordiale pour votre business : pour attirer votre audience à vous, sachez renverser l'ordre établi ! Ne cherchez pas à plaire à tout prix mais à SURPRENDRE.

Bien sûr, je ne vous conseille pas d'utiliser la même méthode que notre farceur...


Mais quand on est interpellé par quelque chose, le cerveau marque une pause dans ses activités pour se concentrer sur ce petit truc qui n'est pas à sa place, ce petit caillou dans l'engrenage.

Et ce petit caillou, loin de le mettre à l'arrêt total, lui permet juste de découvrir une nouvelle perspective.


Alors, soyez un petit caillou, et laissez ces violons tranquilles non d'un chien !


Mais si, définitivement, vous manquez de temps, d'idées, de méthode pour arriver à vos fins, sachez déléguer et n'hésitez pas à faire appel à un Petit Poucet (moi en l’occurrence !) qui fera le travail à votre place.

Grâce au pouvoir du storytelling, je peux rédiger vos pages de vente, newsletter, publicités sur les réseaux pour capter votre audience et vous libérer du temps.




13 vues