Rechercher

Faut que je vous raconte un truc

Rien à voir avec la choucroute mais en plus d'être une incroyaaaaaable Conteuse d'entreprise, je suis aussi compositrice, auteure et interprète.

Ouais c'est classe dit comme ça.

En fait j'écris juste des chansonnettes rigolotes que je chante sur scène pour m'amuser avec le public. L'autre jour, j'étais invitée pour une interview à l'antenne locale d'une radio qui commence par France et qui fini par Bleu (vous l'avez ?) Je ne vous raconte pas tout ça pour me faire mousser, c'est surtout pour parler PROSPECTION, ce vilain mot que personne n'aime. On a tendance à l'associer au porte à porte, aux appels téléphoniques où on se fait refouler gentiment (ou pas). Bref, c'est un truc ingrat et décourageant la plupart du temps. Mais la prospection, c'est pas QUE se faire raccrocher au nez ou se faire courser par un chien lâché par son maître à vos trousses...


Pour preuve, revenons à mon interview. L'animatrice me parle des paroles de mes chansons et, l'air de rien, j'ai glissé qu'écrire c'était AUSSI mon travail. Juste comme ça. Pas d'explication ou d'argumentaire. J'ai pas placé le nom de mon site en mode sauvage. Pourquoi ? Parce qu'à la fin de mes concerts, les gens viennent me voir et on discute.

  • Peut-être qu'au milieu d'eux, il y en aura plusieurs qui auront écouté cette interview.

  • Peut être qu'il y en aura un qui me demandera ce qu'est exactement mon métier.



Et là je pourrais expliquer tout bien comme il faut. Parce que j'aurais été sollicitée pour le faire. Parce que j'aurai du coup une oreille attentive en face.


Vous vous dites sûrement que c'est un pari risqué de miser sur des "peut-être", mais ce pari est TOUJOURS gagnant ! Le tout est de l'utiliser partout, en toute situation, il ne faut pas oublier qu'un entrepreneur est en perpétuelle représentation.

Si vous préférez à la place miser sur du marketing agressif, dites-vous bien que parler de votre job à des gens qui n'ont rien demandé, non seulement ça n'est pas productif, mais en plus ça vous fait perdre de l'énergie pour que dalle. Donc bref, j'ai fait juste un placement subtil. Et vous savez quoi ? J'ai pu tester l'intérêt de cette méthode en direct live : à la fin de l'interview, petit débrief avec l'animatrice et là, la question : - "Et du coup c'est quoi ton métier ? - (😎) Je suis Conteuse d'entreprise - Ah? Jamais entendu parler c'est quoi ?? - (re 😎) Et après mon explication, super bonus : "Oooooh c'est génial ! Tu sais qu'on a une chronique ici sur les créateurs d'entreprise, ça te dirait de faire une interview ?"


Voilà, voilà. Alors oui, je sais, on fait pas des interviews tous les jours... Mais c'est transposable à toutes les sauces ! Je le fais chez le coiffeur, avec la secrétaire de mairie, à la poste, PARTOUT !

Alors, le résultat n'est pas toujours aussi spectaculaire, mais essayez, vous pourrez être surpris.


Et oui, effectivement, avec le confinement en ce moment, c'est un peu plus coton que d'habitude parce que les gens qu'on croise sont ceux qui partagent notre foyer et à part cas particuliers, ils savent à peu près ce qu'on fait dans la vie. Et ne vont pas nous acheter de la presta.

Ok.

Mais il faut penser à demain (ou après-demain). À un moment donné, on va tous ouvrir la porte de notre maison et rencontrer à nouveau des gens. D'abord on fera une ronde autour de la terre et tout ça, mais ensuite viendra le moment de reprendre en main votre entreprise et lui insuffler un nouveau souffle. Le secret d'une prospection douce c'est :

  • Ne JAMAIS imposer la parole, il faut que la demande vienne de ton interlocuteur.

  • Savoir cultiver le mystère pour lui donner envie d'en savoir plus, il sera ainsi dans une posture d'écoute totale et là, en avant !

  • Construire un pitch bien ficelé, à la fois court et percutant.

Bonne semaine, gentil et subtil entrepreneur, que la force de la prospection douce soit avec toi. Fanny

12 vues

06.72.57.39.88

Fanny LOPES

250 route de St-Barthélémy

40390 BIAUDOS

Siret : 522399450 00033

  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Facebook Icône