Rechercher

Elle est bizarre la vie en ce moment, hein ? (confinement)

On se retrouve à regarder des vidéos totalement improbables pour apprendre à faire un rhinocéros en origami ou du yoga avec son chien.

Pis on tente plein de nouveaux trucs aussi comme des recettes gastro ou discuter avec son conjoint (alors oui, je sais, ça fait tout drôle au début, mais perso, je ne regrette pas, le mien a l'air vachement sympa !) Moi, dans toutes les bizarreries qu'on peut faire en ce moment, j'en ai testé une.

J'ai épilé une fraise ! 🍓


Alors, peut-être que je m'ennuyais, peut-être que j'ai perdu la boule, mais j'ai surtout réalisé que des trucs tout petits pouvaient entraîner de grandes choses.

Parce qu'épiler une fraise, ça permet d'en récupérer les graines, de les semer et avoir une belle récolte de fraises dans quelques temps.

En temps normal, j'aurai bêtement acheté des plants, j'aurais voulu miser sur la rapidité, et voir grand.

Et dans le monde de l'entreprise, on dit toujours qu'il faut voir grand.

C'est complètement contre-intuitif mais, si finalement il valait mieux "voir petit" ?


Se consacrer à de menues tâches, une à une, revenir à la base, sans voir trop loin ? Parce que quand on voit loin, qu'on voit grand, on fait des paris sur l'avenir, on fonctionne sur des hypothèses.


Si je vous avais dit, quand vous avez fait votre liste de résolutions 2020 que, quelques mois plus tard :

• vous vous retrouveriez cloîtrés à la maison, • qu'il vous faudrait un mot d'excuse pour pouvoir sortir de chez vous, • que vous alliez devoir vous improviser enseignant...


Vous m'auriez ri au nez en me suggérant d'arrêter Netflix, hein ? Avouez ! Non, parce que vous aviez élaboré des plans et ils ne collaient clairement pas avec cette perspective là...


Alors oui, les circonstances sont exceptionnelles, on est bien d'accord, mais tout ne peut pas toujours s'anticiper. Du coup, avancer sur du concret, sur ce qu'on sait, me paraît beaucoup moins hasardeux et beaucoup plus propice à la réussite.

Faire des plans sur 6 mois, 1 an, 5 ans... ça a sûrement un côté rassurant mais est-ce réaliste ? Moi, je n'ai pas de plan. J'avance. J'ajuste. Où me mènera ma stratégie marketing dans 3 mois ? J'en ai pas la moindre idée.

Pour la simple et bonne raison que JE N'AI PAS DE STRATÉGIE MARKETING !





Je tente un truc. Je creuse. Je tâtonne. Ça marche ? Tant mieux. Ça ne marche pas ? Je fais autrement. Vu que je n'ai pas réfléchi sur le long terme, je n'ai placé aucun espoir particulier sur telle ou telle action, donc pas de frustration si je n'ai pas le résultat escompté, ni d'anxiété au moment de lancer un truc. Et donc je vais aussi me lasser moins vite...

J'entreprends au quotidien.



Je sais pertinemment que je vais me faire tomber dessus par tous les pros de la stratégie marketing, mais ce n'est pas grave. Je ne suis de toute façon pas en train de te dire que je détiens la vérité absolue, c'est juste la mienne et pour l'instant, elle marche plutôt très bien. Je me fous de quoi sera fait demain, ce qui m'intéresse, c'est maintenant. Et quand ton maintenant est solide, ton demain ne pourra pas être dégueu.






Alors, et vous ? Vous venez épiler des fraises avec moi ?





Fanny

6 vues