Rechercher

Vous êtes un Super Héros !



On ne devient pas un Super Héro au moment où on découvre ses pouvoirs mais lorsqu'on décide de les utiliser pour sauver le monde.




Non. Ce n'est pas une tirade extraite du dernier Marvel, C'est du Made in PLOP.

Je m'explique.

Peter Parker sait lancer des fils avec ses mains. Wouahhhhh. Génial !





Il aurait pu devenir le roi du tricot, il y avait un business à prendre. En soit, pourquoi pas.

Mais...

• Est-ce que des milliers d'enfants aurait rêvé de lui ressembler ?

• Est-ce que des milliers de femmes (et certains hommes aussi !) aurait été au ciné pour admirer son joli fessier ? (oui, parce qu'il faut pas se leurrer, personnellement, c'est bien la seule raison qui m'a donnée envie d'aller voir Spiderman au cinéma...)

• Est-ce suffisant pour devenir une légende ?


J'en doute...

Ce qui a fait de lui un super héros, c'est le fait d'utiliser ses super pouvoirs pour combattre le crime.


C'est ainsi qu'il est devenu Spiderman.





Quel est le rapport avec les entrepreneurs ? C'est TRÈS simple :



Si vous désirez être Leader de votre marché, agissez en Super Héros !

On se fout de la matière des fils qui sortent de vos mains, de la façon dont vous devez ouvrir vos doigts pour les faire jaillir. On n'a pas besoin non plus de savoir la longueur maximale de fil que vous pouvez déployer.


Ce qui nous intéresse, ce qui poussera la foule en délire à clamer votre nom, c'est l'utilisation que vous ferez de votre don, la cause que vous défendrez grâce à lui.




D'accord mais il ne suffit pas de dire des grandes phrases pour avoir raison !

Alors je vais vous parler de l'exemple type du Super Héros Businessman : Steve Jobs.


Pourquoi Apple est devenue Apple ? Les produits sont bons, certes, mais ? C'est tout ? Nooooon.

Grâce notamment à ses Keynotes, les fameuses conférences orchestrées par la marque, Steve Jobs est devenu le Super Héros de la technologie.

En parlant des spécificités techniques de ses produits ?

En expliquant toutes les options du dernier Mac ?

Nope.

Point du tout.


C'est en partageant sa vision du monde, la cause qu'il défend, celle de vouloir renverser l'ordre établi, de créer la différence. Lorsqu'on achète un produit Apple, on n'achète pas un produit, mais un concept, un statut idéologique et social : Si t'as un Mac, t'es un vrai.


Steve a tellement bien fait son Job que ses clients forment une vraie Communauté dont chaque membre s'érige en Ambassadeur. Tout le monde veut en être !







Pas convaincus ?

Il vous en faut plus, et vous avez raison !


Pourquoi est-ce que communiquer sur ses croyances, sa vision du monde peut faire d'un entrepreneur le Super Héros de son marché ?


Pour répondre à cette question, il va falloir se pencher un peu plus sur le fonctionnement du cerveau car cette théorie repose sur une réalité biologique. Oui je sais, ça s'annonce fastidieux dit comme ça, mais en tant que futur Super Héros, vous n'allez pas vous laisser impressionner pour si peu, n'est-ce pas ?!


Notre cerveau est composé de 3 parties, le cerveau reptilien (instinctif, il gère les fonctions vitales), le système limbique (émotif, c'est le cerveau de l'affect) et le néocortex (logique, c'est lui qui raisonne, qui analyse).


Lorsqu'un entrepreneur lambda communique sur ses offres, en règle générale, il parle de la composition de son produit, il parle de chiffres, de statistiques, de données factuelles.

Si vous avez bien suivi la description sommaire que je viens de faire du cerveau, vous aurez deviné qu'en faisant cela, il s'adresse directement au néocortex.

Or, le néocortex, très doué pour décoder, comprendre, analyser va faire son boulot.

Il va donc décoder, comprendre, analyser. Good job Néo !





MAIS, son problème à Néo, c'est qu'il ne sait faire QUE ça. Il est tout bonnement INCAPABLE de prendre une décision.

Et pourquoi donc ? Vu qu'il raisonne, il semble être le plus qualifié pour prendre des décisions, non ?

Eh bien tout simplement parce que le siège du comportement, de la décision (et donc de l'acte d'achat) se situe... dans le système limbique, cette partie du cerveau qui régit l'affect, les émotions, les souvenirs, etc.


Ah, donc pour inciter une audience à agir, il faut se brancher sur sa partie du cerveau qui gère les émotions ! Intéressant...


Vous êtes-vous déjà retrouvé confronté à une situation où la décision "logique et raisonnée" ne vous convenait pas ? Que vous ne la "sentiez" pas ? Si on emploie ce terme, ce n'est pas par hasard. On ne le "sent" pas car notre système limbique, la partie du cerveau qui gère le ressenti, n'est pas convaincue. Si elle ne l'est pas, aucune prise de décision possible !


Et si on a du mal à mettre des mots concrets sur cette sensation, c'est parce que le système limbique n'est pas doué en langage, car c'est la spécialité du Néocortex. L'un sait réfléchir, parler mais pas prendre de décisions (vous le visualisez le prospect qui vous pose mille questions, vous demande des devis, mais ne passera jamais à l'action ? Ben lui, il est gouverné par son Neocortex, parce que vous n'avez pas su déclencher de l'émotion chez lui), l'autre "ressent", décide mais ne sait pas expliquer pourquoi.


Donc, en créant de l'émotion, en communiquant sur de l'abstrait, du conceptuel, vous allez toucher votre cible en plein coeur (enfin, en plein système limbique plutôt...) et c'est la seule façon de devenir le leader de votre marché, un Super Héros !


Et pour aller chatouiller à coup sûr les émotions de votre audience, pour capter son attention grâce au ressenti, les deux méthodes marketing les plus efficaces sont l'utilisation de l'image et celle du storytelling.

En les maniant habilement, en les combinant, vous pourrez créer une émulation autour de votre produit ou service, les gens parleront de vous, vous recommanderont.


Alors, prêt à enfiler votre cape ?